STONEHENGE 1 SENSDUMONDE LAD

stonehenge-clive-ruggles

ENGLISH HERITAGE STONEHENGE

De mon voyage en Angleterre en octobre 2019, je vous invite à un voyage dans le temps entre 3100 et 1500 av. J.-C. à Stonehenge, dont le nom signifie « les pierres suspendues ». Monument mégalithique circulaire érigé , au Néolithique et à l'Âge du bronze. Il est situé à 13 km au nord de Salisbury (comté du Wiltshire, Angleterre). L'ensemble du site de Stonehenge, et le cromlech d'Avebury, qui lui, est situé à une trentaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Une fois sur place, n'hésitez pas à marcher les 4 à 5 km qui mènent au site tout en vous imprégnant des energies qu'il y a autour et croyez moi, il y en a ! Au lieu de prendre la navette, inspirez-vous de cette campagne anglaise à l'humus d'une terre ancestrale en vous projetant à l'époque du Cromlech.

L'alignement préhistorique des merveilles du monde

Je laisse votre imaginaire vagabonder à l'image de cette carte. Stonehenge serait-il un portail pour se rendre à différents endroits de culte ?  En tous les cas si vous êtes passionnés des lieux telluriques, allez-y ! C'est purement un berceau de l'humanité.

Stonehenge is one of the best-known ancient monuments in the world and its global importance is reflected in its World Heritage Site status. Although its exact purpose remains a mystery, this magnificent monument was created in the Neolithic period with banks, ditches and iconic standing stones aligned to mark the passage of the sun and the changing seasons at the solstices.

STONEHENGE 2 SENSDUMONDE

This comprehensively revised and superbly illustrated guidebook reflects the recent changes to the site and its surrounding landscape and takes account of the latest research and analysis. It discusses the key questions of when, how and why Stonehenge may have been built, and who might have built it.

The guidebook includes an innovative and newly commissioned timeline that places Stonehenge and the surrounding monuments in historical context, and the site and landscape are explored through brand new maps, diagrams, photographs and reconstruction drawings.

De nos jours, Stonehenge représente aux yeux de tous une merveille du passé et un symbole permanent de mystère(s). Mais Stonehenge était à l'origine un temple, un lieu de cérémonie, de sépulture et de célébration. Le premier Stonehenge était simple. Il s'agissait juste d'un fossé circulaire et d'un talus, avec peut-être quelques petits supports verticaux en bois ou en pierre. Sa construction date d'environ 5000 ans et remonte à l'époque du néolithique, ou de la pierre polie.


Vers 2500 av. j-C, d'autres pierres beaucoup plus grandes avaient été transportées jusqu'au site : d'énormes monolithes de grès sarsen en provenance du nord du Wiltshire et de plus petites pierres bleues de l'ouest du Pays de Galles. Ceci marqua le commencement de plus de 800 années de constructions et de modifications, jusqu'à l'avénement de la période de l'âge de bronze, quand apparurent les premiers outils et les premières armes en métal.

A cette époque, Stonehenge était le plus grand temple de Grande-Bretagne. Ses talus, fossés et menhirs étaient organisés en alignements sophistiqués pour marquer le passage du soleil et le changement des saisons. Mais Stonehenge ne constituait toutefois qu'une partie d'un remarquable paysage historique. Des centaines de tumuli couronnaient les collines environnantes, et de plus petit temples et autres sites rituels furent construits à proximité. Stonehenge et ces autres structures historiques tissent un paysage archéologique si riche que le site figure désormais sur la liste du patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Des siècles durant, Stonehenge a inspiré les gens à l'étudier et à l'interpréter. Les écrivains du Moyen-Age attribuaient sa création à la magie ; les premiers historiens comm William Stukeley, au début du 18e siècle estimaient à tort que Stonehenge était l'oeuvre des druides. L'archéologie  reste le meilleur espoir de répondre à certaines questions fondamentales que soulève Stonehenge : la date et la méthode de sa construction, l'identité de ses bâtisseurs et peut-être le plus difficile, sa raison d'être. Mais même avec les preuves que l'archéologie et la science moderne peuvent nous procurer, certaines de ces questions resteront sans réponse. Stonehenge gardera ses secrets à jamais, ou peut-être pas ?

Before Stonehenge

The earliest structures known in the immediate area are four or five pits, three of which appear to have held large pine ‘totem-pole like’ posts erected in the Mesolithic period, between 8500 and 7000 BC. It is not known how these posts relate to the later monument of Stonehenge.

At this time, when much of the rest of southern England was largely covered by woodland, the chalk downland in the area of Stonehenge may have been an unusually open landscape. It is possible that this is why it became the site of an early Neolithic monument complex.

This complex included the causewayed enclosure at Robin Hood’s Ball, two cursus monuments or rectangular earthworks (the Greater, or Stonehenge, and Lesser Cursus), and several long barrows, all dating from the centuries around 3500 BC. The presence of these monuments probably influenced the later location of Stonehenge.

The Stone Settings

In about 2500 BC the stones were set up in the centre of the monument. Two types of stone are used at Stonehenge – the larger sarsens and the smaller ‘bluestones’. The sarsens were erected in two concentric arrangements – an inner horseshoe and an outer circle – and the bluestones were set up between them in a double arc.

Probably at the same time that the stones were being set up in the centre of the monument, the sarsens close to the entrance were raised, together with the four Station Stones on the periphery.

About 200 or 300 years later the central bluestones were rearranged to form a circle and inner oval (which was again later altered to form a horseshoe). The earthwork Avenue was also built at this time, connecting Stonehenge with the river Avon.

One of the last prehistoric activities at Stonehenge was the digging around the stone settings of two rings of concentric pits, the so-called Y and Z holes, radiocarbon dated by antlers within them to between 1800 and 1500 BC. They may have been intended for a rearrangement of the stones that was never completed.

Other Stones and Avenue

Around Stonehenge there are several outlying stones. Two of four ‘Station Stones’ remain in position, marking the corners of a rectangle. These may be related to the setting out of Stonehenge, or to the solstice alignment (see below).

Immediately outside the north-east entrance is the Heel Stone, a huge unshaped sarsen boulder. It may have been an early stone at the site, raised upright from its original position nearby. Also near the north-east entrance is the Slaughter Stone, a fallen sarsen that once stood upright with one or two other stones across the entrance causeway.

Extending from the entrance of the earthwork enclosure is the Avenue, built to connect Stonehenge with the river Avon and the small henge on its bank, discovered in 2008, at West Amesbury.Today it can be seen in part as low parallel banks enclosing a corridor about 12 metres wide.

Alignments at Stonehenge

The main axis of the stones is aligned upon the solstitial axis. At midsummer, the sun rises over the horizon to the north-east, close to the Heel Stone. At midwinter, the sun sets in the south-west, in the gap between the two tallest trilithons, one of which has now fallen.

These times in the seasonal cycle were obviously important to the prehistoric people who built and used Stonehenge.

STONEHENGE3 SENSDUMONDE

Le Site

Stonehenge occupe des pâturages délimités au sud par l'A303, la route principale qui relie Londres au sud-ouest. Ce cadre a récemment subi des améliorations considérables, avec la clôture de l'ancienne A344, une route à forte circulation qui longeait le nord de Stonehenge. Les visiteurs arrivent désormais de l'ouest et, une fois sur place, ils empruntent un circuit qui fait le tour du monument, dans le sens horaire (des aiguilles d'une montre), et qui leur permet de voir toutes les parties du site qui subsistent au-dessus du niveau de la terre.

Même si de nos jours Stonehenge est une ruine particulièrement impressionnante, l'endroit aurait eu toute autre allure au moment de sa construction. Le fossé circulaire et le talus, les plus anciennes parties du monument, ont été taillés dans la craie sous-jacente. Au moment de leur construction, vers 3000 av. JC, ils auraient été d'un blanc éclatant. Le cercle de grandes cavités (les trous Aubrey) qui se trouve à proximité du bord intérieur du talus date aussi de cette première phase de la construction de Stonehenge. Ces cavités contenaient à l'origine des pieux en bois ou de petites pierres et certaines sont désormais identifiées au sol par des marqueurs en métal et en pierre. Autour des pierres centrales, mais sans identification au sol, se trouvent deux cercles de plus petites cavités : les trous Y et les trous Z. Les pierres elles-mêmes sont des les éléments les plus visibles de Stonehenge. Certaines sont petites, informes ou cassées, alors que d'autres sont énormes, travaillées avec soin et intactes. Les pierres du groupe central, transportées sur place vers 2500 av. JC, sont organisées en une série de structures circulaires et en forme de fer à cheval. d'autres pierres, qui se dressent près du bord intérieur du talus et à l'entrée de l'enceinte des ouvrages de terre, avaient autrefois des "compagnons" qui ont depuis disparu.

L'arrivée des pierres a radicalement changé l'apparence de Stonehenge. Une fois édifiés, les énormes monolithes de grès sarsen sont restés, mais les plus petites pierres bleues ont été réorganisées de différentes façons et certaines ont été enlevées ou détruites. L'emplacement actuel des pierres reflète uniquement le dernier agencement, qui terminé vers 2200 av. JC et restauré au 20e siècle.

La Pierre Talon

Juste en dehors de l'entrée de l'enceinte des ouvrages de terre, à l'intérieur de l'Avenue, se dresse la Pierre Talon, ou "Talon du moine" pour lui donner son ancien nom. Il s'agit d'un énorme monolithe informe de grès sarsen dur et rougeâtre. La plupart des pierres en grès sarsen de Stonehenge auraient été transportées depuis les Marlborough Downs, au nord. La Pierre Talon, toutefois, était peut-être déjà sur place et fut simplement redressée.

De nos jours, la Pierre Talon est isolée et entourée d'un petit fossé circulaire, mais une cavité destinée à une autre pierre fut découverte juste à côté, en 1979, au bord de la route. Il y a deux interprétations possibles : cette cavité contenait la Pierre Talon, qui fut déplacée ultérieurement à l'endroit où elle se tient actuellement ; ou il y avait peut-être à l'origine deux Pierres Talon, deux menhirs de grès sarsen qui se tenaient juste à l'extérieur de l'entrée de l'enceinte.

Stonehenge fut-il jamais achevé ?

Certaines reliques  du cromlech (groupe de pierres dressées ou de menhirs disposés en cercle) de grès sarsen suggèrent qu'il devait à l'origine compter 30 menhirs couronnés de 30 linteaux horizontaux, qui formaient ensemble un cercle complet et parfait. Mais dans son état délabré, certaine pierres sont tombées et se sont cassées, alors que de nombreuses autres manquent, particulièrement au sud-ouest. Au nord-est, en revanche, la structure est plus complète. Par ailleurs, il y a le problème de la pierre II, un menhir en grès sarsen, au sud : il est au bon endroit sur le tracé du cercle, mais il est beaucoup trop petit pour avoir soutenu un linteau aux côtés de ses voisins aux dimensions bien plus importantes. Ceci, ainsi que les pierres manquantes, pourrait être la preuve que Stonehenge ne fut jamais terminé. Il est toutefois davantage vraisemblable que de plus gros efforts aient été investis afin de terminer le côté jugé le plus important et le plus "public" de Stonehenge, le côté qui serait visible de l'Avenue, et de moins soigner "l'arrière".

Stone Circle

Iconic symbol of Britain, a walk around the Stone Circle is the centrepiece of any visit to the Stonehenge and Avebury World Heritage Site.

With a history spanning 4,500 years Stonehenge has many different meanings to people today. It is a wonder of the world, a spiritual place and a source of inspiration.

The Stone Circle is a masterpiece of engineering, and building it would have taken huge effort from hundreds of well-organised people using only simple tools and technologies. Visit Stonehenge to find out more, and use our handy glossary to understand words such as trilithon, sarsen and henge.

SENSDUMONDE STONEHENGE MAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stonehenge in the 20th and 21st Centuries

Since 1897, when the Ministry of Defence bought a vast tract of land on Salisbury Plain for army training exercises, the activities of the military have had an impact on the area. Barracks, firing ranges, field hospitals, airfields and light railways were established.Some of these, such as the First World War Stonehenge airfield, have long since been demolished, but others, such as the Larkhill airfield sheds, still stand and are important in the history of early military aviation.

Meanwhile, the introduction of turnpike roads and the railway to Salisbury brought many more visitors to Stonehenge. From the 1880s, various stones had been propped up with timber poles, but concern for the safety of visitors grew when an outer sarsen upright and its lintel fell in 1900. The then owner, Sir Edmund Antrobus, with the help of the Society of Antiquaries, organised the re-erection of the leaning tallest trilithon in 1901.This was the start of a sequence of campaigns to conserve and restore Stonehenge – the last stones were consolidated in 1964.

The monument remained in private ownership until 1918 when Cecil Chubb, a local man who had purchased Stonehenge from the Atrobus family at an auction three years previously, gave it to the nation.Thereafter, the duty to conserve the monument fell to the state, today a role performed on its behalf by English Heritage.

From 1927, the National Trust began to acquire the land around Stonehenge to preserve it and restore it to grassland. Large areas of the Stonehenge landscape are now in their ownership. More recent improvements to the landscape – including the removal of the old visitor facilities and the closure of the section of the old A344 that ran close to the stones – have begun the process of returning Stonehenge to an open grassland setting, but there is more that can be done. English Heritage welcomes government plans to invest in a tunnel, which would remove much of the busy A303 and help reconnect the monument to its ancient landscape.

L'alignement de Stonehenge

Stonehenge a un "axe". Cet alignement qui va du nord-est au sud-ouest remonte la dernière ligne droite de l'Avenue et traverse l'entrée de l'enceinte.

Au niveau des pierres centrales, cet alignement traverse les parties ouvertes des fers à cheval de pierres de grès sarsen et de pierres bleues, là où la Pierre d'autel gît à la base du Grand trilithe.

Cet axe fut choisi avec soin car il reflète les mouvements annuels du soleil. A Stonehenge, au solstice d'été (le plus long jour de l'année, soit aux alentours du 21 juin dans notre calendrier moderne), le soleil se lève derrière la Pierre Talon, dans la partie nord-est de l'horizon, et ses premiers rayons brillent au coeur même de Stonehenge. Cet alignement est délibéré ; il est identique à celui de nombreux autres "henges" (des temples de terre et de bois) qui furent construits à la même époque. Il en existe deux excellents exemples aux environs immédiats de Stonehenge : Coneybury au sud-est et Woodhenge au nord-est. Mais un alignement qui marque le solstice d'été dans un sens peut, dans l'autre sens, marquer le solstice d'hiver.

En raison de la trajectoire du soleil dans le ciel tout au long de l'année, le coucher du soleil au solstice d'hiver, le jour le plus court de l'année, se produit exactement à l'opposé de l'horizon par rapport au lever du soleil au solstice d'été. Les observateurs de Stonehenge au solstice d'hiver (aux alentours du 21 décembre) peuvent regarder le soleil se coucher au sud-ouest, depuis l'entrée de l'enceinte, en faisant face au centre des pierres. Lorsque le Grand trilithe se dressait intact, l'effet aurait été véritablement impressionnant : le soleil couchant aurait disparu rapidement dans l'étroit espace qui sépare les deux pierres verticales.

L'alignement de Stonehenge fonctionne donc à la fois pour le solstice d'été et le solstice d'hiver. Mais il semblerait selon les preuves de plus en plus nombreuses recueillies sur d'autres sites néolithiques, comme celui de Newgrange en Irlande et de Maes Howe sur l'île d'Orkney, ainsi que plus près de Stonehenge, à Durrington Walls, que le solstice d'hiver était le plus important des deux. A Durrington, des preuves ont été recueillies de festins et de célébrations à cette époque de l'année

STONEHENGE SILHOUETTE BLANCHE SENSDUMONDE

Que fait cette silhouette blanche proche de la pierre ?

What does this white silhouette close to the stone do?

STONEHENGE 6 SENSDUMONDE

Merci à Julian Richards/Thanks to Julian Richards